Finale : Le Mans, six ans après !

le
0

Six ans après sa dernière victoire en finale, Le Mans a remporté sa quatrième Coupe de France masculine de basketball. Dans une AccorHotels Arena de Bercy comble, le MSB a dominé l’ASVEL (75-88).

Tony Parker ne regrettera pas de ne pas avoir été en mesure de faire le déplacement à l’AccorHotels Arena pour la finale de la Coupe de France masculine de basketball. Après la victoire de Lattes-Montpellier face à Bourges dans la finale féminine, Le Mans a ajouté pour la quatrième fois son nom au palmarès de la compétition. Le MSB s’est imposé aux dépens de l’ASVEL (75-88) pour le retour des finales de la Coupe de France dans la plus grande enceinte de Paris, récemment réaménagée et rebaptisée. Les Manceaux ont pris le taureau par les cornes dès les premiers instants d’un match où les Rhodaniens n’auront tout simplement jamais mené au score dans cette finale. Le 5-0 des trois premières minutes a donné le ton de la rencontre. Si les joueurs de l’ASVEL ont un temps réduit l’écart dans le premier quart-temps, c’est avec dix points de retard que les Villeurbannais ont conclu les dix premières minutes. Secoués par JD Jackson, les joueurs de la Green Team ont réagi dans le deuxième quart-temps pour réduire, plus symboliquement qu’autre chose, l’écart à neuf longueurs.

Le Mans a pu compter sur Lofton et Yarou

Au retour des vestiaires, l’écart a une nouvelle fois joué au yo-yo, passant de +11 à +5 pour remonter à +10 et redescendre à +5 au gré des séries réalisées par les Manceaux et les Villeurbannais. Mais le dernier coup de reins des joueurs du MSB aura sans grand doute été fatal à l’ASVEL, avec un retard de treize longueurs à dix minutes du terme de la rencontre. La Green Team a tout tenté dans la fin de match mais la réussite au tir leur a cruellement fait défaut, le ballon ayant une tendance lourde à ressortir du cercle et à retomber dans les mains mancelles. L’écart n’a donc cessé de gonfler dans ces dix dernières minutes pour une victoire finale du MSB par treize points d’avance (75-88). Les 21 points de Christopher Lofton et les 8 rebonds de Mouphtaou Yarou ont permis aux Manceaux d’aller chercher le Trophée Robert Busnel au terme de cette finale. Les 20 points de Casper Ware n’auront pas suffi à l’ASVEL pour triompher d’une équipe du MSB qui n’aura jamais relâché la pression durant les 40 minutes de la rencontre. Après 1964 (sous le nom de SCM Le Mans) puis 2004 et 2009, il s’agit de la quatrième Coupe de France pour Le Mans.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant