Finale de la Ligue des Champions. Zidane : «On est prêts à souffrir»

le
0
Finale de la Ligue des Champions. Zidane : «On est prêts à souffrir»
Finale de la Ligue des Champions. Zidane : «On est prêts à souffrir»

Arrivé le visage fermé en conférence de presse ce vendredi à Milan, Zinedine Zidane s'est détendu au fil des minutes et s'est montré plutôt souriant. A la veille de la finale de Ligue des Champions 100 % madrilène face à l'Atlético, qui sera sa première sur le banc, l'entraîneur français du Real est plutôt serein pour tenter de ramener au club espagnol sa 11e couronne européenne, deux ans après la decima décrochée aux tirs au but à Lisbonne face à... l'Atlético. 

Vous attendez-vous à un match dur ?

ZINEDINE ZIDANE. Dur, je n'aime pas ce mot, et je ne pense pas. Ce sera une partie difficile, intense. On sait que ça va être extrêmement compliqué, on est préparés pour ça, vraiment bien préparés. On est prêts à souffrir pour gagner. ça n'existe pas dans le football de ne pas souffrir. Encore plus pour une finale de Ligue des Champions. Quand tu commences un match, c'est du 50-50. Il n'y a pas de favori. D'abord, il faudra bien défendre. Surtout quand on n'aura pas le ballon. Puis attaquer quand on l'aura. Mais ce qu'il faudra surtout faire, c'est courir, courir, courir (sourire).

Vous avez connu beaucoup de finales comme joueur, l'abordez-vous différemment en tant qu'entraîneur ?

La situation est différente. Déjà parce que je dois répondre aux questions des journalistes (sourire). Demain, quand le match va commencer, je serai plus tendu, mais ça fait partie du job. Et j'aime ça. Avant la finale de Lisbonne, Carlo Ancelotti m'avait dit: j'espère que tu pourras vivre ça en tant que coach principal. J'y suis. Je suis content d'être ici, de pouvoir vivre cette expérience intense. Je suis aussi content pour l'équipe. Ce n'est pas facile d'aller jusqu'en finale. Ce qu'ont fait les joueurs, c'est phénoménal. On en est tout conscients. C'est la cerise sur le gâteau (en Français). Ce sera une grande finale. 

Si on vous avait dit il y a six mois que vous dirigeriez le Real en finale de la Ligue des Champions...

On ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant