Fin possible des recherches des victimes du crash d'AirAsia-Indonésie

le
0

DJAKARTA, 28 janvier (Reuters) - Les recherches des victimes du crash de l'Airbus de la compagnie AirAsia qui s'est abîmé en mer de Java il y a près d'un moins pourraient prendre fin d'ici quelques jours en l'absence de découverte de nouveaux corps, a indiqué mercredi un représentant du gouvernement indonésien. L'Airbus A320 a disparu des écrans radar le 28 décembre dernier avec 162 personnes à bord après moins d'une heure d'un vol qui devait le mener de Surabaya, deuxième ville d'Indonésie, à Singapour. L'agence indonésienne chargée des opérations de secours a fait savoir qu'elle allait poursuivre ses recherches pendant encore une semaine. "D'ici une semaine, nous ferons le point, en fonction des résultats", a déclaré à la presse le chef de cette agence, Fransiskus Bambang Soelistyo. "Si nous pouvons trouver un ou deux corps supplémentaires, cela veut dire que nous aurons la possibilité de prolonger l'opération." La marine indonésienne a pour sa part annoncé mardi l'arrêt de ses opérations de recherche. ID:nL6N0V624M Soixante-dix corps ont pour l'instant été récupérés en mer de Java ainsi que les deux boîtes noires de l'appareil qui n'ont pas encore été analysées. Les recherches des plongeurs sont rendues difficiles par le mauvais temps. Les premières conclusions de la Commission indonésienne chargée de la sécurité des transports doivent être présentées cette semaine à l'Organisation de l'aviation civile Internationale (OACI) mais seul le rapport final sera rendu public. (Wilda Asmarini, avec Fergus Jensen et Nilufar Rizki; Danielle Rouquié pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant