Fin du monde : Sirince est assailli par les touristes

le
0
Sirince, en Turquie, fait également partie des sites protégés selon les adeptes de la théorie de la fin du monde fixée au 21 décembre.

À défaut d'avoir le temps de rejoindre le lac Titicaca, en Bolivie, censé, comme Bugarach, être épargné par l'apocalypse, il reste encore quelques heures pour sauter dans un avion à destination de la Turquie. Dans l'ouest du pays, niché au creux d'une vallée, Sirince fait également partie des sites protégés selon les adeptes de la théorie de la fin du monde, qu'une interprétation du calendrier maya a fixée au 21 décembre.

La paisible bourgade de 600 âmes et ses grandes bâtisses blanches à l'architecture balkanique achèvent donc les derniers préparatifs pour être fin prêt le jour J. Sa capacité hôtelière de 400 lits suffit habituellement à accueillir les touristes qui y font une halte après avoir visité le site antique d'Éphèse, tout proche. Les lieux d'hébergement sont complets. «Les trois chambres ont été réservées il y...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant