Fin du boom minier ? La prospérité de l'Australie n'est pas en danger !

le
0
Une mine abandonnée en Australie.
Une mine abandonnée en Australie.

La croissance chinoise ralentit, le cours des minerais chute et l'économie australienne serait donc menacée. John Edwards, membre du comité de la Banque centrale australienne et ancien économiste chez HSBC en Australie et en Nouvelle-Zélande, n'est pas de cet avis. Dans son livre Beyond the Boom, publié fin juin (Lowy Institute Parer, éditions Penguin Specials), il nous invite, au contraire, à relativiser le poids du secteur minier dans l'économie du pays et défend un futur prospère. Rencontre.Le Point.fr : On entend partout que le boom minier en Australie touche à sa fin. Est-ce vraiment le cas ? John Edwards : L'investissement dans le secteur minier a bien atteint son maximum et les prix des métaux et des minéraux australiens ont eux aussi probablement atteint un pic, mais la production minière a encore une longue vie devant elle. Ce n'est qu'aujourd'hui, dix ans après les débuts du boom et de l'augmentation des prix du charbon et du minerai de fer, que l'on voit la part de la production minière dans le PIB australien augmenter. Nous devons, toutefois, tenir compte de l'explosion de la production de gaz naturel liquide. La croissance dans ce secteur va être énorme dans les trois ou quatre prochaines années. Donc, non, le boom n'est pas terminé, bien que souvent, nous surestimions son poids.Quel est le poids, justement, du secteur minier dans l'économie australienne ? En dix ans environ, l'emploi dans le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant