Fin des soldes d'hiver : un bilan très mitigé

le
1
Fin des soldes d'hiver : un bilan très mitigé
Fin des soldes d'hiver : un bilan très mitigé

«Assez moyens, pour ne pas dire pas terribles» selon les commerçants. Les soldes d'hiver, qui se terminent ce mardi 16 février au soir, ont connu une fréquentation meilleure que celle, catastrophique, de 2015. Mais la période a souffert d'un essoufflement progressif et buté sur des budgets en baisse.

«Comme il a fait doux, les gens se sont déplacés» dans les magasins, explique Yves Marin, expert consommation chez Kurt Salmon. Selon lui, la hausse de chiffre d'affaires est de l'ordre de +1,5% sur ces six semaines de réductions. Mais cette croissance reste à relativiser, car elle se fait par rapport aux soldes de l'an dernier qui avaient été un fiasco, à la suite des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris.

«Cette année, on devrait terminer entre +1,5% et +3%. Mais après une année 2015 mauvaise, encore heureux qu'on progresse. Dans le fond, c'est donc un bilan assez moyen, pour ne pas dire pas terrible», confirme Didier Simon de Bessac, président de la Fédération des enseignes de l'habillement.

De plus, la «période apparaît un peu en trompe-l'œil, marquée par deux ou trois premières semaines en hausse notable, suivies d'un essoufflement. La concentration des achats sur les premiers jours est de plus en plus forte au fil des années», note encore Yves Marin.

Le succès des promotions tout au long de l'année

Une tendance également constatée par la Fédération du prêt-à porter féminin qui, sur les trois premières semaines de soldes, fait état d'un bilan à +4%. Mais ensuite, l'intérêt s'est vite émoussé. Selon l'institut de sondages Toluna, le premier week-end a enregistré une hausse de fréquentation de 5,5 points, puis a nettement ralenti en troisième semaine (-0,5 point) avant de chuter à partir de la quatrième (-2,5 points) et de la cinquième semaine (-3,8 points).

Si dans ce secteur 80,6% des Français ont profité des soldes - un chiffre relativement stable - les dépenses ressortent en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. il y a 10 mois

    Quand on voit les fins de séries et autres rossignols vendus en soldes, c'est déjà un exploit de faire +1,5% de hausse!