Fin des quotas laitiers: "pas de tsunami de lait"

le
2

Ni lacs ni flots de lait. Omniprésent il est invisible sur la ligne de conditionnement d'Awoingt (Nord), près de Cambrai, où briques et les bouteilles défilent au rythme de 12.000 à 15.000 l'heure. De quoi alimenter les rayons des supermarchés français. Durée:01:06

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 1 juin 2015 à 10:15

    pas cher du tout le lait...et puis on peut s'en passer facilement !

  • M3182284 le dimanche 31 mai 2015 à 20:06

    La PAC est un Piège à C qui a fait payer à des millions d'européens son lait deux fois trop cher pour les lobbys agricoles