Fin des bombardements canadiens en Irak et Syrie le 22 février

le
0
    OTTAWA, 8 février (Reuters) - Le Premier ministre Justin 
Trudeau a annoncé lundi le retrait dans deux semaines des six 
avions de combat canadiens qui participaient aux bombardements 
de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique 
(EI) en Irak et en Syrie. 
    Les appareils canadiens mettront fin à leurs missions de 
bombardement le 22 février, a-t-il précisé, mais deux avions de 
surveillance CP-140 Aurora resteront sur place, de même qu'un 
avion-ravitailleur. 
    Le Canada va par ailleurs tripler, de 70 à environ 200, le 
nombre de ses militaires qui entraînent les combattants kurdes 
dans le nord de l'Irak. 
    Justin Trudeau avait annoncé lors de son arrivée au pouvoir, 
en octobre dernier, son intention de retirer ses avions de 
combat participant aux opérations à la coalition contre l'EI. 
 
 (Andrea Hopkins, Guy Kerivel pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant