Fin de vie : les écologistes veulent une nouvelle loi avant juin

le
1

Le groupe EELV relance le débat avec une proposition de loi présentée jeudi au Sénat pour rappeler à François Hollande ses engagements de campagne.

C'est un signal des écologistes à François Hollande. Dans l'attente du projet de loi sur l'euthanasie annoncé de longue date par le chef de l'État, le groupe EELV (Europe Écologie - les Verts) du Sénat entend relancer le débat parlementaire.

Jeudi, une proposition de loi pour la légalisation de l'euthanasie active, déposée par la sénatrice Corinne Bouchoux, est présentée au palais Bourbon à la faveur d'une niche parlementaire. Chacun des groupes donnera son avis mais il n'y aura pas de vote. En effet, les sénateurs de la commission des affaires sociales ont décidé de renvoyer le texte pour laisser l'initiative à l'exécutif. Non sans lui rappeler ses engagements et lui donner une date butoir.

Ultimatum ou négociation

«Nous voulons travailler ensemble mais nous ne voulons pas que le sujet s'éterni...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le jeudi 13 fév 2014 à 14:26

    C'est sûr qu'après les élections européennes,le parti écolo et son pouvoir de nuisance sera surement en fin de vie... Il faut aller vite