Fin de série à la Bourse de Paris ?

le
0
DR
DR
Le début de séance est en effet marqué par le rouge, l'indice parisien reculant de 0,20%, sous les 4.300 points. La microéconomie prédomine logiquement à Paris ce matin, après la masse de publications annuelles dévoilées hier soir et ce matin avant l'ouverture. Si Société Générale avait séduit hier, le titre clôturant sur un gain de près de 5%, BNP Paribas a déçu ce matin et son action en fait les frais dans les premières minutes de cotation... A l'inverse, EDF et Renault ont rassuré la communauté financière. La macroéconomie pourrait reprendre le dessus en fin de séance, car deux indicateurs d'importance aux Etats-Unis seront publiés : les ventes de détail de janvier et les données hebdomadaires sur l'emploi.

WALL STREET

Le marché américain, qui avait à nouveau progressé mardi, avec le soulagement lié au plafond de la dette américaine et après l'intervention de Janet Yellen, s'est montré plus hésitant mercredi, consolidant ses positions. Le DJIA a fléchi de 0,19% à 15.964 pts, alors que le Nasdaq prenait 0,24% à 4.201 pts. Le S&P500 a cédé 0,03% à 1.819 pts.

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, il faudra suivre les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30 : consensus 330.000 demandes nouvelles et 2,96 millions de demandes continues) et les ventes de détail de janvier (14h30 : consensus +0,0% m/m), ainsi que les stocks et ventes des entreprises en décembre (16h00 : consensus +0,4%).

La

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant