Fin de séance décevante

le
0

(AOF) - En hausse marquée en matinée, les marchés actions européens ont finalement terminé sur des gains modestes. Le CAC 40 a clôturé sur une progression de 0,36% à 4 338,21 points après avoir gagné jusqu'à 1,2% en début d'après-midi. A l'échelle européenne, l'Euro Stoxx s'est un peu mieux comporté puisqu'il a fini son parcours sur une hausse de 0,61%. Aux Etats-Unis, les investisseurs font PREUVE de plus de confiance. Le Dow Jones progresse de 0,9% à l'approche de la mi-séance.

La journée a donc bien débuté sur les principales places européennes. Les investisseurs ont été rassurés par les résultats trimestriels jugés encourageants de Credit Suisse et ING, deux poids lourds du secteur bancaire en Europe. Ils ont également bien accueilli le rebond du pétrole. Le baril de Brent, qui a plongé hier de près de 3%, gagnait vers 16h15 2,68% à 44,80 dollars en raison des perturbations de la production au Canada et au Nigeria.

Ce net rebond de l'or noir n'a toutefois pas empêché les indices actions européens de réduire leurs gains au fur et à mesure de la journée, pénalisés par un regain de prudence.

A la Bourse de Paris, Nokia (-7,22% à 4,66) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après la publication de résultats inférieurs aux attentes au premier trimestre. Natixis, a, lui cédé 6,92% en raison de la chute de 30% de ses bénéfices au premier trimestre.

Du côté des hausses, Saft Groupe a flambé de 40,57% à 37,11 euros, atteignant un niveau supérieur au prix de l'OPA amicale (36,50 euros) que s'apprête à lancer Total. LVMH a gagné 2,27%, soutenu par Exane BNP Paribas qui a fait du numéro un mondial du secteur sa valeur préférée dans le luxe en Europe.

(P-J.L)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant