Fin de saison et avenir... Nabil Fekir se dévoile un peu

le
0
Fin de saison et avenir... Nabil Fekir se dévoile un peu
Fin de saison et avenir... Nabil Fekir se dévoile un peu
Alors que Lyon est toujours en course pour le titre de champion, Nabil Fekir a évoqué la fin de saison de l'OL. Quant à son avenir, les choses sont claires : pas question de partir pour aller cirer un banc à l'étranger.

Nabil Fekir, avez-vous repensé au derby cette semaine ?
On y a tous repensé. On a fait une très bonne entame mais nous ne sommes pas parvenus à concrétiser nos occasions. Le carton rouge (de Rose) nous a un peu pénalisés mais c’est le jeu.

Même si on n’a pas trop vu la différence…
Sur le terrain, on a ressenti une petite différence quand même. Saint-Étienne n’était pas dans son match mais j’ai fini cramé. On aurait préféré gagner mais l’essentiel est de ne pas avoir perdu.

Comment vivez-vous cette fin de saison exaltante ?
C’est sûr que ça va être une fin de saison excitante. Après, à nous d’assurer d’abord cette deuxième place et pourquoi pas d’aller titiller Paris.

Cela passe-t-il par cinq victoires lors des cinq derniers matchs ?
Ça sera dur de remporter tous les matchs mais on va faire le maximum. Déjà, comme je l’ai dit, il faut assurer cette deuxième place. Et ça passe par une victoire contre Reims ce week-end.

« On va essayer d’embêter le PSG »

Vous regardez davantage derrière que devant ?
Non, on regarde un peu les deux. Le plus important, c’est l’objectif qu’on s’est fixé : se qualifier en Ligue des Champions. Mais on va essayer d’embêter le PSG au maximum.

Vous les voyez perdre des matchs en cette fin de saison ?
Ils viennent d’être éliminés en Ligue des Champions et je ne sais pas si cela peut jouer sur leur mental. Mais on va espérer qu’ils fassent un faux-pas, dès samedi face à Lille qui est une bonne équipe. On va regarder ce match.

On parle de vous comme d’un diamant brut. Comment le vivez-vous ?
Comme tous les jeunes joueurs, je peux encore progresser. Mais c’est du travail, beaucoup de travail… J’ai la confiance de mes coéquipiers et du groupe. Je profite de leur travail pour briller sur le terrain. Physiquement, je me sens assez bien. Le staff médical nous aide à bien récupérer. Tout se passe bien.

« Les négociations sont en suspens »

Avez-vous un objectif de buts et de passes avant la fin du championnat ?
Non, je ne me fixe aucun objectif. J’essaie d’être décisif à chaque match, c’est tout. Notre trio d’attaquants a des qualités et on travaille beaucoup. Mais bon, quand le président Aulas nous compare à Messi, Eto’o ou Henry, c’est plutôt flatteur. C’est vrai que j’ai un style qui ressemble un peu à Messi mais il est dans une autre dimension.

Quelle importance a Hubert Fournier dans votre progression ?
Tout n’a pas été bouleversé après le départ de Rémi Garde. Hubert Fournier est arrivé et c’est très bien intégré. Ça bosse bien à l’entraînement et les résultats sont là. J’essaie d’écouter ses consignes au maximum mais ça n’a pas changé grand-chose. Il me parle souvent à part, me dit ce qui est bien ou pas. Ça m’aide beaucoup.

Où en sont les discussions pour votre revalorisation ?
Il y a un souhait de ma part. Je me suis séparé de mes agents et les négociations sont en suspens. On reverra ça en juin.

Envisagez-vous de partir cet été ?
J’ai envie de rester ici. C’est un club où je me sens bien et si on a la chance de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine, ce sera quelque chose de très bien. Partir tôt, ça ne sert à rien si c’est pour rester sur le banc. Je préfère rester ici et jouer la Ligue des Champions si on a l’occasion de la faire. On verra par la suite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant