Fin de partie pour Roberto Pannunzi, empereur du trafic de cocaïne

le
0
Arrêté en Colombie, l'Italien Roberto Pannunzi expédiait jusqu'à trois tonnes de poudre par mois vers l'Europe.

Les autorités colombiennes l'avaient surnommé le «Pablo Escobar italien». Roberto Pannunzi (67 ans), expulsé samedi soir de Bogota vers l'Italie, est considéré comme le plus gros «courtier» en cocaïne à destination de l'Europe. «Il gérait l'essentiel du trafic de poudre blanche entre l'Amérique du Sud et l'Italie, expédiant 3000 kg par mois qu'il achetait aux clans de Medellin pour moins de 1000 euros le kilo - le prix le plus bas qu'on puisse trouver pour la cocaïne la plus pure», explique Nicola Gratteri, procureur adjoint de Reggio de Calabre. Ce magistrat traquait Pannunzi dans le monde entier depuis sa dernière évasion, en 2004. C'était la quatrième fois que Pannunzi se faisait la «belle». Auparavant, il s'était échappé de cliniques en Italie, en Espagne et en Bolivie, après s'y être fait admettre en prétextant des «troubles cardiaques».

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant