Fin de partie pour «Paru Vendu» 

le
0
Comareg, ex-fleuron du Groupe Hersant Média, n'a pas trouvé de repreneur. Le tribunal vient de prononcer la liquidation judiciaire du journal d'annonces.

Il n'y a pas eu de miracle. En redressement judiciaire depuis près d'un an, la Comareg, éditeur du journal d'annonces Paru Vendu, et son centre d'impression Hebdoprint vont fermer. Le tribunal de commerce de Lyon vient de prononcer la mise en liquidation des deux sociétés, qui constituent le pôle de presse gratuite du Groupe Hersant Média (GHM) qui emploie 1650 salariés.

Ces derniers en ont été informés vendredi dernier. «Au total, trois marques d'intérêt ont été remises à l'administrateur judiciaire. (...) Aucune d'entre elles n'était recevable en l'état», indique GHM. La seule offre de reprise «crédible», celle du fondateur de Paru Vendu Michel Moulin, a finalement été retirée le 27 octobre.

GHM a, de son côté, exclu de présenter un plan de continuation. Le groupe présidé par Philippe Hersant rappelle qu'il «a consacré 53 millions d'euros au soutien de la mutation de son pôle de presse gratuite d'annonces depuis 2008», mais qu'il ne peut, «co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant