Fin de partie à l'Assemblée nationale

le
0
Les députés ont assisté mardi à la dernière séance de la législature. La nostalgie était au programme.

Journée nostalgie, mardi, à l'Assemblée nationale. Nostalgie des députés qui ne se représenteront pas aux prochaines législatives. Parmi eux, Jean Ueberschlag (UMP, Haut-Rhin), qui confie: «La page est tournée. Cela fait un moment que j'ai l'impression d'être un vétéran (26 ans de mandat) dans une équipe de jeunots. » Nostalgie du ministre des Relations avec le Parlement, Patrick Ollier, qui n'aura plus à préparer des ordres du jour surchargés pour faire voter les lois: «Je redeviens un militant. Ce n'est pas le même travail.» Nostalgie aussi du président du groupe des députés PS, Jean-Marc Ayrault, élu et réélu à ce poste depuis 1997: «J'ai le sentiment du devoir accompli. J'avais fait la promesse d'une opposition utile. Nous avons tenu parole. »

Une douzaine de ministres, dont Valérie Pécresse, Luc Chatel et Bruno Le Maire ont assisté à la réunion du groupe UMP, qui ne sera pas la dernière, puisque les députés se retrouveront à plusieurs reprise

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant