Fin de parcours cruelle pour l'OM

le
0
Fin de parcours cruelle pour l'OM
Fin de parcours cruelle pour l'OM

Devant au score jusqu'à dix minutes du coup de sifflet final, Marseille n'a pu faire mieux que match nul à Bilbao, en seizième de finale retour de la Ligue Europa. Un résultat synonyme d'élimination pour l'OM, pourtant à la hauteur du rendez-vous.

Le debrief

Personne ne donnait cher de la peau de l’Olympique de Marseille ce jeudi soir à San Mames. Et pourtant, les joueurs de Michel sont passés à deux doigts d’un bel exploit. A dix minutes plus exactement, puisque sans l’égalisation tardive de Merino, les Marseillais auraient poussé l’Athletic Bilbao en prolongation en seizième de finale de la Ligue Europa. Sous une pluie battante, l’OM a réussi à mettre en difficulté son adversaire basque pendant une mi-temps. La récompense d’un système osé mis en place par Michel au coup d’envoi, avec la première association entre Batshuayi et Fletcher. Légèrement en retrait et décalé sur la droite, l’Ecossais a permis d’apporter plus de fluidité au jeu offensif des Marseillais. Par moments, les coéquipiers de Steve Mandanda ont même impressionné dans leur capacité à enchaîner les passes dans les petits espaces.

Une agréable surprise concrétisée par un but de Batshuayi en première période. Un but que les Marseillais ont longtemps cru suffisant pour s’offrir la prolongation à San Mames. Mais en deuxième période, les Basques ont poussé et mis sous pression une équipe marseillaise de moins en moins bien organisée. Et à force de reculer, la défense de l’OM a fini par craquer à dix minutes du terme. Un finish cruel pour Marseille, qui a confirmé sa capacité à se sublimer dans les grands matchs, comme ce fut le cas face au PSG à deux reprises cette saison. Mais comme en Ligue 1 face au club de la Capitale, l’OM repart bredouille de Bilbao. Et son aventure européenne s’arrête là. Cruellement.

Le film du match

14eme minute
Sur un cafouillage suite à un corner marseillais, Batshuayi contre la relance de Raul Garcia et le ballon file au ras du poteau de Herrerin, qui réalise un arrêt magnifique pour sauver son camp.

20eme minute
A 25 mètres du but adverse, Batshuayi, légèrement décalé sur la droite, tente sa chance de loin. Le ballon termine sa course juste à côté du poteau gauche de Herrerin !

29eme minute
Poteau pour l’OM ! Sur un long dégagement de Mandanda, Nkoudou surprend la défense basque et devance la sortie de Herrerin, un peu court. Excentré, l’ancien Nantais frappe de loin dans le but vide mais le poteau repousse sa tentative.

40eme minute (0-1)
But de Marseille ! Récupération de Diarra au départ de l’action. Côté gauche, Mendy hérite du ballon et centre pour la tête de Batshuayi. Le Belge manque sa tentative mais le ballon rebondit sur la cuisse de Laporte et revient sur l’attaquant marseillais, dont la frappe en force trompe Herrerin de près !

52eme minute
Sur un coup-franc venu de la droite de Sasueta, Raul Garcia place une tête qui termine sa course juste à côté du but de Mandanda, battu.

60eme minute
Mandanda est à la parade ! Sur un coup-franc frappé par Susaeta à 25 mètres du but marseillais, le gardien français s’envole pour dévier la tentative basque en corner.

81eme minute (1-1)
But de l’Athletic Bilbao ! A force de pousser, les Basques sont récompensés. Lancé en profondeur sur l’aile droite, Susaeta prend Mendy de vitesse et centre en bout de course. Au second poteau, Merino devance Manquillo et trompe Mandanda d'une tête plongeante.

Les joueurs à la loupe

Athletic Bilbao
Coaching gagnant pour VALVERDE. Cinq minutes après son entrée en jeu à la place d’un RAUL GARCIA décevant, MERINO a égalisé de la tête sur un centre de SUSAETA. Le capitaine basque a été à l’origine de toutes les actions dangereuses de son équipe au retour des vestiaires. Car ce jeudi soir, ADURIZ n’a pas été au rendez-vous, tout comme LEKUE, très discret. Dans l’entrejeu, match à deux vitesses pour ITURRASPE et SAN JOSE. En difficulté en première période, les deux milieux récupérateurs de Bilbao ont su élever leur niveau de jeu en deuxième période, et ont empêché L.Diarra d’être aussi important qu’en début de match pour l’OM. Défensivement, match moyen de LAPORTE, moins rassurant que son compère de l’axe, ETXEITA. Sur les côtés, DE MARCOS a été ciblé par les Marseillais en première période et a beaucoup souffert. De l’autre côté, BALENZIAGA a été moins sollicité et s’est reveille à l’heure de jeu en montant plus régulièrement. HERRERIN, qui a manqué une sortie sur Nkoudou en début de match, s’est rattrapé en réussissant un arrêt magnifique face à Batshuayi.

Marseille
Associés pour la première fois au coup d’envoi d’une rencontre, BATSHUAYI et FLETCHER n’ont pas vraiment joué à deux en attaque. En effet, l’Ecossais s’est positionné plus en retrait, et légèrement excentré sur le côté droit. Pas avare d’efforts et n’hésitant pas à décrocher pour venir chercher des ballons, la recrue marseillaise a encore montré des choses intéressantes mais manque de tranchant dans la surface adverse. Pas le cas du Belge, constamment dangereux et récompensé par un but en première période. Côté gauche, NKOUDOU a mis en difficulté De Marcos, avec le soutien fréquent de CABELLA, qui a souvent glissé de l’axe vers la gauche. Dans l’entrejeu, sans surprise, L.DIARRA a été très bon. C’est sur l’une de ses nombreuses récupérations que débute l’action du but phocéen. Match plus discret d’ISLA qui a cependant été d’une grande aide pour MANQUILLO, en lui prêtant main forte dans le couloir droit. Sur l’égalisation, l’Espagnol est en retard au marquage de Merino. Pour son retour, B.MENDY est apparu parfois tendu mais a été solide défensivement pendant une heure avant de baisser de pied, tout comme REKIK et NKOULOU dans l’axe. Dans son but, MANDANDA n’a pas été très sollicité et est impuissant sur l’égalisation adverse.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Kulbakov aurait dû accorder un penalty à l’Athletic Bilbao alors que le score était encore nul et vierge. Sur une frappe d’Iturraspe, Batshuayi a contré le ballon du coude dans sa surface de réparation, avec le bras légèrement décollé.

Ça s’est passé en coulisses…

- Après deux mois d’absence en raison d’une blessure à une cuisse, Benjamin Mendy effectuait son retour dans le groupe de l’OM ce jeudi. En revanche, Michel restait privé de Dja Djédjé, Ocampos et Zambo-Anguissa.

- Longtemps incertain, Aritz Aduriz a pu tenir sa place contre Marseille. Au match aller, l’attaquant basque avait inscrit un but splendide pour permettre aux siens de s’imposer (0-1).

- Une minute de silence très émouvante a été respectée avant le coup d’envoi en mémoire de Rafael Iriondo, mythique attaquant de Bilbao dans les années 1940-50, décédé mercredi à 97 ans.

La feuille de match

LIGUE EUROPA (16emes retour) / ATHLETIC BILBAO – MARSEILLE : 1-1

San Mames (46 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Kulbakov (4)

Buts : Merino (81eme) pour l’Athletic Bilbao - Batshuayi (40eme) pour Marseille

Avertissements : San José (38eme) et Aduriz (53eme) pour l’Athletic Bilbao - Nkoulou (34eme), B.Mendy (38eme), Nkoudou (75eme) et L.Diarra (90eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune

Athletic Bilbao
Herrerin (6) – De Marcos (3), Etxeita (5), Laporte (4), Balenziaga (5) – Iturraspe (5), San José (5), Susaeta (cap) (6) puis Mikel Rico (87eme), Raul Garcia (4) puis Merino (75eme), Lekue (3) puis Muniain (57eme) - Aduriz (4)

N'ont pas participé : Iraizoz (g), Boveda, Eraso, Elustondo
Entraîneur : E.Valverde

Marseille
Mandanda (cap) (5) – Manquillo (4) puis Thauvin (85eme), Nkoulou (5), Rekik (5) puis Alessandrini (87eme), B.Mendy (5) – L.Diarra (7), Isla (5), Cabella (5), Nkoudou (6) - Fletcher (67)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Rolando, Romao, Barrada, B.Sarr
Entraîneur : Michel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant