Fin de la grève des grutiers à l'usine ArcelorMittal de Fos

le
0

MARSEILLE (Reuters) - La direction de l'usine sidérurgique ArcelorMittal de Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé dimanche la fin du mouvement de grève des grutiers qui bloquait les expéditions du site par voie maritime.

Les grutiers CGT étaient en grève illimitée depuis mardi pour obtenir des revalorisations salariales.

"Le dialogue social, qui a repris depuis vendredi, a permis de mettre fin au mouvement de grève des grutiers du quai d'expédition de nos produits finis", a dit à Reuters une porte-parole de la direction du site.

"Les expéditions de nos produits par la voie maritime reprennent. Le train à bandes et le finissage redémarreront dans les prochaines heures, dès que les conditions de sécurité et les conditions techniques le permettront", a-t-elle précisé.

Environ 400 personnes, qui travaillent dans ces ateliers, avaient été contraintes de cesser le travail vendredi en raison de la paralysie des livraisons par voie maritime, qui pèsent pour 60 à 65 % de la production totale d'acier.

Selon la direction, l'accord prévoit notamment "l'octroi d'une prime de relève et une réévaluation des évolutions du métier de grutier".

"C'est un accord satisfaisant dans la mesure où il prend en compte plus de 80% de nos revendications. Les grutiers ont donc voté la reprise du travail à l'unanimité", a précisé le secrétaire général de la CGT, Alain Audier.

Les syndicats avaient menacé de durcir le mouvement en cas d'arrêt lundi d'un haut fourneau du site.

Jean-François Rosnoblet, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant