Fin de la grève dans les ports chiliens

le
0

(Commodesk) Les syndicats et la direction des ports chiliens sont finalement parvenus à un accord, évitant le risque que le mouvement social s'étende à tous les ports du pays. Depuis 12 jours, les travailleurs étaient en grève à San Antonio, Valparaiso et Talcahuano, menaçant les échanges commerciaux du pays, notamment les exportations de cuivre.

Les syndicats réclamaient des hausses de salaires et de meilleures conditions de travail, mais surtout l'abandon par le gouvernement du projet de loi mettant fin à la possibilité de retraite anticipée pour certaines catégories de personnel.

Les détails de l'accord ne sont pas encore connus mais les syndicats ont déclaré que près de 90% des revendications avaient été satisfaites. Le coût de la grève s'élevait à 1 million de dollars par jour pour les ports chiliens, selon la presse locale.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant