Fin de la garde à vue pour Aurier

le , mis à jour le
0

Alors qu’il venait de sortir de boîte de nuit sur les Champs-Elysées, Serge Aurier a été placé en garde à vue lundi matin. Le latéral y a passé la nuit. D’après les informations de l’AFP, le joueur parisien devra comparaître devant la justice en septembre pour violences sur policier.

Des nouvelles fraîches dans l’affaire Aurier. Après son altercation avec la police parisienne, lundi matin sur les coups de 6 heures, le latéral connaît la date de sa convocation devant les tribunaux, et ce sera en septembre prochain. Il sera jugé pour violences sur policier et outrages à agent. Le PSG n’a toujours pas réagi après cette affaire. Deuxième fait d’armes Un éternel recommencement pour le latéral ivoirien. Serge Aurier est de nouveau dans l’oeil du cyclone. Après sa sortie médiatique sur Periscope en février dernier, le latéral du PSG effectue une sortie de route cette fois. Alors qu’il sortait d’une soirée parisienne sur les Champs-Élysées, Serge Aurier aurait insulté puis bousculé un policier. Les faits Tout part d’un contrôle de routine. Selon France Bleu, des policiers ont tenté de contrôler les passagers de la voiture dans lequel se trouvait Aurier. Et lorsqu’un policier lui demande de bien vouloir sortir, l'ancien Toulousain refuse et s’énerve. « Vous ne savez pas qui je suis, vous allez avoir des problèmes », aurait alors répliqué l’Ivoirien. Mais il ne s’arrête pas là d’après la version de l’agent de police. Il aurait aussi bousculé par un coup de coude au thorax l'un des policiers présents, ce que dément totalement le joueur. Aurier n’a pas dit son dernier mot L’international ivoirien ne compte pas rester bras ballant. Il contre-attaque et porte plainte pour violence policière, lui qui se dit victime d’une blessure à la lèvre et au front lors de l’altercation. C’est pour cela que le latéral a vu sa garde à vue être  prolongée. En cause, une version trop différente de celle du policier qui a écrit le rapport.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant