Fin de la garde à vue d'Albin Chalandon

le
0
L'ex-ministre de la Justice est soupçonné d'être intervenu dans le dossier Visionex, une société suspectée de fabriquer des bornes internet permettant des paris clandestins et visée par une enquête dans laquelle son fils a été mis en examen.

L'ancien garde des Sceaux Albin Chalandon est-il intervenu dans le dossier Visionex, dans lequel son fils Fabien a été mis en examen ? C'est ce que tentaient de déterminer les enquêteurs en procédant depuis mardi à la garde à vue de l'ex-ministre. Agé de 90 ans, Albin Chalandon a été entendu jusqu'à mercredi soir à son domicile et a bénéficié d'un régime aménagé : la garde à vue a ainsi été interrompue mardi soir avant de reprendre ce mercredi. Ces auditions ont lieu dans le cadre de l'enquête conduite par la juge d'instruction parisienne Nadine Berthélémy-Dupuy qui vise la société Visionex pour infraction à la législation sur les jeux de hasard. Basée près de Nantes, l'entreprise aurait proposé aux cafetiers des bornes internet soupçonnées d'être en réalité des machines à sous.

Le fils d'Albin Chalandon, Fabien, conseiller technique de Visionex, a été mis en examen dans cette affaire le 20 mai pour infraction à la législation sur les jeux de has

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant