Fin de l'épidémie d'Ebola déclarée au Liberia

le , mis à jour à 03:13
0

MONROVIA, 9 mai (Reuters) - L'épidémie d'Ebola a été déclaré terminée samedi au Liberia après 42 jours sans nouveaux cas déclarés dans le pays, a annoncé Médecins sans frontières. Depuis le début de l'épidémie en décembre 2013, 11.005 personnes sont mortes de la fièvre hémorragique déclenchée par le virus au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, selon l'Organisation mondiale de la santé. Plus de la moitié des morts ont été enregistrés au Liberia. Au plus fort de l'épidémie, entre août et octobre dernier, des centaines de cas étaient déclarés chaque semaine, suscitant l'inquiétude de la communauté internationale. L'armée américaine a été dépêchée sur place pour construire des centres de soins. Le pays a été fondé par d'anciens esclaves américains. Aidé par l'armée américaine, le gouvernement libérien de la présidente Ellen Johnson Sirleaf a lancé une campagne nationale de sensibilisation. La maladie se transmet par contact physique. Malgré la période de 42 jours écoulée, soit deux fois la période maximum d'incubation du virus, MSF appelle à la prudence. Sa chef de mission dans le pays, Mariateresa Cacciapuoti, estime que des patrouilles de surveillance doivent être renforcées aux frontières avec la Guinée et la Sierra Leone voisines pour empêcher que l'épidémie se déclare à nouveau. L'émissaire spécial des Nations unies David Nabarro a laissé entendre qu'il faudrait peut-être des mois que les deux voisins du Liberia puissent être eux aussi déclarés débarrassés du virus, même s'ils ont déclaré moins de 20 nouveaux cas la semaine dernière. (Daniel Flynn; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant