Fimalac: le projet d'OPA simplifiée porte le cours de Bourse

le
2

(CercleFinance.com) - L'action Fimalac a débuté la journée sur des gains supérieurs à 20% mercredi à la Bourse de Paris suite au dépôt d'un projet d'OPA simplifiée du groupe portant sur 1.700.000 actions.

La holding diversifiée compte proposer à ses actionnaires un prix de 101 euros par action représentant une prime de 24,7% par rapport au cours de clôture de lundi soir.

Une demi-heure après l'ouverture, le titre Fimalac s'ajustait presque au cours de l'offre, affichant des gains de 22,4% à 99,1 euros après avoir atteint 99,6 euros.

Dans un communiqué, le conglomérat de Marc Ladreit de Lacharrière dit avoir l'intention d'annuler les actions rachetées dans le cadre de son offre.

Fimalac explique que l'idée est de proposer aux actionnaires l'opportunité d'obtenir une liquidité partielle immédiate de leurs actions à un prix 'attractif'.

L'objectif est également de leur offrir une liquidité exceptionnelle et de redistribuer une partie des importantes plus-values réalisées au cours de l'exercice 2015.

Du point de vue de Fimalac, l'offre est considérée comme un 'bon placement de sa trésorerie, peu volatil au regard des évolutions récentes constatées sur les marchés boursiers'.

L'offre n'aura pas pour conséquence la mise en oeuvre d'une procédure de retrait des actions de Fimalac de la cotation sur Euronext Paris, la société restant attachée à la cotation des actions.

L'offre porte sur environ de 6,3% du capital, pour un flottant (hors autocontrôle) d'environ 12%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 9 mois

    Les restant de 0,5% éyant detenus par pratiquement 1 seul : Fondation Culture etc....

  • fquiroga il y a 9 mois

    "la société restant attachée à la cotation des actions"....quelles actions puis que entre Ladreit et l'autocontrole il ne restera que 0,5%????????????? On se fait arnaquer. C'est une offre de retrait qui s'impose!