FIMALAC : la cotation est suspendue dans l'attente de l'offre publique d'achat de ses actions

le
0

(AOF) - La cotation du titre Fimalac est suspendue à la Bourse de Paris avant le dépôt d'une offre publique d'achat simplifiée sur ses propres actions. Le holding diversifié dans les médias et le divertissement proposera un prix de 101 euros par titre intégralement payé en numéraire et portant sur un nombre maximum de 1 700 000 actions, soit 6,3% du capital. Les actions ainsi rachetées seront ensuite annulées.

Le prix proposé représente une prime de 25,4% par rapport au cours de clôture de l'action Fimalac le 11 mars, de respectivement 28,7 et 26,4% sur les moyennes pondérées par les volumes des cours de bourse sur une période de 3 et 6 mois avant cette date. La décote sur l'actif net réévalué est modérée et en ligne avec les pratiques du marché.

Groupe Marc de Lacharrière, actionnaire majoritaire de Fimalac, et les autres membres du concert qu'il forme ont indiqué leur intention de ne pas apporter leurs titres Fimalac à l'offre.

Fimalac a annoncé cette opération de rachat lors de la publication de son bénéfice net 2015. L'an dernier, le groupe a enregistré un bénéfice en très forte hausse (1,58 milliard d'euros contre 87 millions en 2014), en raison notamment de nombreux éléments exceptionnels.

Le résultat 2015 intègre en effet l'impact de la cession partielle de 30% de Fitch réalisée en mars 2015, la plus-value de cession sur la participation de 7,3% (du capital dilué) détenue dans NextRadioTV et vendue en décembre 2015. Fimalac a aussi enregistré des charges exceptionnelles enregistrées sur des actifs du groupe ou pour couvrir des risques potentiels. Le groupe a aussi annoncé le versement d'un dividende de 2,10 euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant