Fillon veut renforcer la coopération franco-allemande

le
0
Du nucléaire aux finances publiques, le premier ministre a dressé un état des lieux de la coopération entre Paris et Berlin dans une double interview à l' Usine nouvelle et à Wirtschaftwoche .

Nucléaire, impôts, compétitivité, réforme de la zone euro. Le premier ministre François Fillon a exposé sa vision du couple franco-allemand dans une double interview aux hebdomadaires Usine nouvelle et Wirtschaftwoche. «Il faut encore plus de coordination et de cohérence entre nous, Allemands et Français, explique-t-il. Il faut encourager la convergence (...), sans aucun objectif de fusion (...). Nous avons lancé un exercice de ce type sur la fiscalité. Nous souhaitons l'étendre à tout ce qui concerne la compétitivité.»

Nucléaire. La France ne suivra pas Angela Merkel dans sa volonté d'abandonner l'énergie nucléaire, a fait comprendre entre les lignes le premier ministre. La catastrophe de Fukushima «suscite un débat sur la politique nucléaire», reconnaît-t-il. «Nous devons en tirer tous les enseignements pour renforcer la sûreté de notre parc».

Fiscalité. L'exemple de rapprochement fiscal entre Paris et Berlin doit être étendu à l'ensemble

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant