Fillon : une réflexion sur la fiscalité en 2011

le
0
Invité de l'émission «Capital» de M6, le premier ministre a défendu dimanche soir son bilan économique.

Une émission sur mesure. Très éloignée des «supputations» sur le remaniement qu'il critiquait en début de semaine dernière. Le premier ministre, François Fillon, était dimanche soir l'invité du magazine «Capital» de M6. Contrairement à ce qu'il avait fait une semaine plus tôt lors de sa participation au JT de France 2, le chef du gouvernement n'a pas ouvert les portes de Matignon à M6. Comme tout invité, il s'est simplement rendu dimanche matin dans les studios de «Capital» pour enregistrer l'émission.

La différence de mise en scène, voulue par celui qui aime à répéter qu'«il y a des moments où il faut appuyer sur le frein et l'accélérateur en même temps» pour «garder la trajectoire», ne doit rien au hasard. En participant à «Capital», Fillon a voulu refermer sa séquence de prise de distance avec Nicolas Sarkozy. Et se poser en réformateur, soucieux de remettre en perspective les projets qu'il a portés au côté du président depuis trois ans. Bre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant