Fillon traite Hollande de "manipulateur" et Jouyet de "menteur"

le
0
    PARIS, 13 octobre (Reuters) - François Fillon, accusé par 
François Hollande d'avoir demandé à l'Elysée d'accélérer le 
cours de la justice contre Nicolas Sarkozy, a de nouveau démenti 
ces allégations jeudi soir en qualifiant le chef de l'Etat de 
"manipulateur" et de "menteur" le secrétaire général de la 
présidence. 
    Dans "Un président ne devrait pas dire ça...", une série 
d'entretiens accordés aux journalistes du Monde Gérard Davet et 
Fabrice Lhomme, François Hollande affirme que François Fillon, a 
demandé en 2014 à Jean-Pierre Jouyet de "ruiner judiciairement 
parlant Nicolas Sarkozy".   
    "M. Jouyet est un menteur, et je découvre que le président 
de la République française non seulement est inefficace et 
incompétent, mais c'est en plus un manipulateur, et moi j'ai 
honte, j'ai honte pour mon pays de voir que le président de la 
République française se prête à des accusations aussi 
médiocres", a déclaré l'ancien Premier ministre lors du premier 
débat de la primaire d'investiture de la droite, sur TF1 et RTL. 
    "Quant aux deux journalistes (...) je considère que pour 
avoir débattu avec eux dans un prétoire ils manquent pour le 
moins de déontologie", a poursuivi François Fillon, la gorge 
serrée. 
    A la question de savoir s'il avait sollicité Jean-Pierre 
Jouyet en ces termes, il a répondu : "Jamais (...), jamais". 
    Prié de dire s'il allait de nouveau attaquer les deux 
journalistes en justice pour diffamation, il a lâché : "Je ne 
vais pas leur faire cet honneur". 
 
 (Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant