Fillon sème le trouble sur les retraites

le
0
Au nom de la convergence avec Berlin, le premier ministre a plaidé, jeudi, pour un nouveau recul de l'âge de départ à la retraite. Avec une vidéo BFMTV

Après la réforme de 2010, les retraites ne devaient pas être un véritable sujet, cette année, dans le budget de la Sécu. De fait, la principale nouveauté à venir découle de cette réforme Woerth: l'âge légal passera à 60 ans et 8 mois pour les personnes nées en 1952. L'autre changement était tout aussi prévu puisqu'il correspond à l'engagement de Nicolas Sarkozy d'augmenter les «petites retraites» de 25% pendant son quinquennat: cela sera chose faite le 1er avril, avec une ultime hausse de 4,7% du minimum vieillesse pour les personnes seules.

Mais, jeudi, François Fillon a semé le trouble. Évoquant la convergence économique franco-allemande, il a rappelé que les choses étaient en marche en matière d'impôt sur les sociétés. Avant d'ajouter: «Il faudra aller vers un temps de travail commun, vers un âge de retraite commun, vers une convergence progressive de l'organisation économique et sociale de nos deux pays.» Or l'âge de la retraite avec une pleine

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant