Fillon: se rassembler autour de Sarkozy 

le
0
Après la défaite du Sénat, le premier ministre a tenté mardi de remobiliser ses troupes. Le président était de son côté dans une usine, dans l'Oise.

Serrer les rangs derrière le président. Le premier ministre a sonné la charge mardi devant les députés UMP, réunis à huis clos à l'Assemblée. «La bataille a commencé, a-t-il répété. J'y mettrai toutes mes forces pour permettre au président d'être réélu.» François Fillon a tenté de rassurer ses troupes, qui faisaient leur rentrée dans la morosité, après la défaite au Sénat: «Quand on commence à douter, on a perdu», a lancé Fillon, en ajoutant que ce n'était pas les grands électeurs qui éliraient le président au printemps. «Quand on aura un candidat de gauche en face, nous lui opposerons la crédibilité de Nicolas Sarkozy», a-t-il martelé.

Le chef du gouvernement est revenu sur «la défaite» de dimanche, reconnaissant qu'il s'agissait d'un «coup sévère, à huit mois» de 2012. Mais Fillon a estimé que cette défaite aurait pu être évitée si la droite n'avait pas été victime de «dissidences». Ces dissidents qu'il n'est pas pressé de voir

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant