Fillon rejette l'idée du «recours» pour 2012

le
0
Le premier ministre a souligné que Nicolas Sarkozy était «le candidat naturel» de la majorité pour la présidentielle.

De notre envoyée spéciale en Lituanie.

François Fillon a estimé, vendredi à Vilnius, que la question d'un éventuel «recours» à droite pour la présidentielle de 2012, alors que Nicolas Sarkozy est au plus bas dans les sondages, ne se posait «absolument pas». «Nous n'avons pas besoin de recours», a déclaré le premier ministre lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue lituanien, Andrius Kubilius. François Fillon a fait valoir que l'UMP avait un «candidat naturel qui s'appelle Nicolas Sarkozy». «Alain Juppé comme moi, nous travaillons avec lui dans un climat de très grande confiance», a-t-il ajouté en répondant à une question sur les déclarations de l'ancien premier ministre, jeudi soir sur France 2. «Nous souhaitons sa candidature et nous la soutiendrons. Cette idée de recours n'a pas de sens.»

Jeudi soir, sur France 2, le ministre des Affaire étrangères avait laissé entendre qu'il pourrait être candidat en 2012 dans le cas, toutefoi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant