Fillon reçoit la Droite populaire

le
0
L'aile droite de l'UMP demande au premier ministre d'écouter les électeurs sur le Front national.

L'unité de la majorité sous haute surveillance. Le premier ministre a reçu pour la première fois, mercredi soir, une trentaine de députés membres du collectif de la Droite populaire, qui se veulent «les plus fidèles défenseurs de la pensée du président». Le meilleur moyen, selon eux, de reconquérir les électeurs de droite qui seraient sensibles aux sirènes du Front national. Ces élus, qui font de la sécurité et de la nation deux priorités, avaient demandé à voir François Fillon après l'abandon -sous la pression des centristes- de l'extension de la déchéance de nationalité, début mars.

Alors que les centristes ont l'impression que le centre de gravité de l'UMP se déplace vers la droite, les élus de la Droite populaire s'inquiètent paradoxalement d'un déséquilibre en faveur... des centristes. Lequel, selon eux, contribue au décrochage des électeurs des classes populaires. «On est sous-représentés, notamment dans les arbitrages du gouvernement, al

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant