Fillon raille Hollande et son «catastrophisme rustique»

le
0
Le premier ministre a ironisé sur le candidat de gauche dont l'antisarkozysme constituerait, à ses yeux, le seul programme.

Nicolas Sarkozy n'est pas encore déclaré. Mais François Fillon lui dégage la voie. Lundi, à Matignon, ses v½ux à la presse, les derniers du quinquennat, avaient une tonalité tout électorale. À près de cent jours de la présidentielle, le premier ministre a sonné la charge contre le candidat socialiste, François Hollande, l'homme «à la main qui tremble» quand la France à besoin à sa tête de «réalisme», de «cran», d'«une capacité à voir loin et à agir vite».

Tout au long de son discours d'une trentaine de minutes, Fillon a multiplié les piques contre le candidat socialiste et raillé le PS. «À écouter M. Hollande tout n'est qu'échec, iniquité, désolation, bref notre pays est dans le gouffre», a-t-il dit en référence à l'adresse aux Français parue il y a une semaine dans Libération et dans laquelle le candidat socialiste parlait d'une «France affaiblie, abaissée, abîmée, dégradée». «Mais n'est pas le Général qui veut, et surtout, il y

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant