Fillon propose de refonder la politique familiale française

le , mis à jour le
1
François Fillon lors d'un meeting à Boulogne-Billancourt le 7 juin 2016.
François Fillon lors d'un meeting à Boulogne-Billancourt le 7 juin 2016.

En cette fin de week-end prolongé du 15 août, François Fillon ne prend pas de vacances. Candidat déclaré à la primaire de la droite, l'ancien Premier ministre a profité du calme politique de cette période estivale pour occuper le terrain ce lundi en présentant sur son site officiel ses propositions pour refonder la politique familiale française. Épinglant une à une les mesures prises par le gouvernement depuis 2012, le député de Paris dénonce des réformes qui ont « remis en cause les fondements de notre politique familiale » sans « profiter aux familles les plus modestes ».

Dans ce véritable manifeste pour la famille, François Fillon affirme vouloir préserver une enveloppe de 100 milliards d'euros et propose de revoir bon nombre de mesures du quinquennat de François Hollande. Il souhaite notamment supprimer les conditions de ressources appliquées au versement des allocations familiales pour leur rendre leur caractère universel, et annonce qu'il accompagnera cette réforme d'un relèvement du plafond du quotient familial à 3 000 euros. L'ancien Premier ministre n'est pas le premier candidat à la primaire de la droite à émettre cette idée, puisque Bruno Le Maire et Alain Juppé ont déjà annoncé leur intention de relever ce plafond ces dernières semaines.

La seule condition au versement qu'évoque le député dans ce texte serait liée à l'absentéisme scolaire ou à des comportements « irrespectueux des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 7 mois

    JPi - Lui qui a été premier ministre dépenserait déjà l'argent qu'il n'a pas ? Pas crédible. C'est vrai que son ex-président lui avait dépensé 120.000.000.000 d'euros, en trop et par an, et ce pendant 5 ans. Pensent-ils vraiment qu'ils nous feront croire en leurs bêtises perpétuelles?