Fillon poursuit son tour de France en «VRP» du bilan

le
0
Depuis les cantonales, le premier ministre essaye de rencontrer des militants, sur le terrain. Il était lundi en Alsace.

C'est lui qui accueille le premier ministre, venu inaugurer l'hôpital de Sélestat (Bas-Rhin), et il est comblé : «Les élus de terrain ont parfois des rêves, commence le maire Marcel Bauer. J'en avais un : que vous veniez ici. Merci !»

François Fillon n'en attendait pas tant. Accompagné de son ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et de plusieurs élus alsaciens, dont le ministre Philippe Richert, le chef du gouvernement poursuivait lundi en Alsace son tour de France, en inlassable «VRP» du bilan. «La stratégie de la campagne est en place, confie un proche de Matignon. Le président se représidentialise et le premier ministre monte au front, pour incarner le bilan.»

Invariablement, Fillon décline les mêmes mots : patience («nos efforts sont en train de payer») ; constance («la crise ne nous a pas fait dévier de notre cap») ; espérance (les Français finiront par «savoir gré» à Nicolas Sarkozy des réformes).

Lundi, devant des industriels et des membre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant