Fillon pour «un nouveau vote dans un délai raisonnable»

le
0
L'ex-premier ministre se dit prêt à discuter dès lundi avec Copé des modalités d'une nouvelle consultation.

François Fillon n'a pas changé de stratégie. Ce week-end, comme les jours précédents, l'ancien premier ministre n'a rien lâché. Il ne croira aucune bonne parole et ne renoncera à rien tant qu'il ne verra pas l'encre sécher sur un accord en bonne et due forme. Dans Le Journal du dimanche , François Fillon a demandé à son avocat, François Sureau, d'annoncer qu'il était «prêt» à intenter une action judiciaire. «Nous devons en permanence maintenir la pression, c'est le seul argument que comprenne Jean-François», décrypte un filloniste du premier cercle pour expliquer cette interview. Et d'une certaine façon, dans l'arsenal limité dont dispose François Fillon pour faire bouger Jean-François Copé, cette arme judiciaire apparaît plus efficace encore que la création d'un nouveau groupe à l'Assemblée nationale. Elle permettrait, selon l'entourage de Fillo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant