Fillon nie tout désaccord avec Sarkozy

le
0
Le président et le patron de l'UMP reprochent au premier ministre d'avoir joué une partition en solo.

Soucieux de dissiper au plus vite tout malentendu, le premier ministre a assuré mardi devant les députés UMP qu'il n'y avait «pas l'ombre d'une différence» entre le président et lui quant aux consignes de vote pour le second tour des cantonales dimanche, en cas de duels entre le FN et le PS. «Aucune voix de la droite et du centre ne doit se porter sur le FN. C'est la position constante du président sur le sujet», a-t-il insisté. François Fillon a rapporté aux députés la position exprimée par Nicolas Sarkozy, le matin même au petit déjeuner de la majorité : «Le choix, c'est s'abstenir ou voter PS. La seule chose exclue, c'est de voter FN.»

Le chef du gouvernement a répété qu'il ne fallait pas «contraindre nos électeurs à mêler leurs voix à celles de l'extrême gauche». Et a dénoncé un PS qui «déverse haine et torrents d'injures contre le président et le gouvernement ». «Je ne vois pas la majorité appeler à voter pour un candidat PS», a-t-il con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant