Fillon ne perd pas de vue l'échéance de 2012

le
0
L'entourage du Premier ministre évoque de prochains «ajustements» du gouvernement.

François Fillon, qui plaidait pour une meilleure répartition des rôles entre l'Élysée et Matignon, n'en demandait sans doute pas tant: tandis que Nicolas Sarkozy était mercredi dans le Calvados pour parler médecine de proximité, c'est lui qui représentait la France au sommet de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), au milieu d'une quarantaine de chefs d'État et de gouvernement. Pour se rendre à Astana, la nouvelle capitale du Kazakhstan, Fillon a même eu le privilège d'utiliser pour la première fois le nouvel A 330 commandé par l'Élysée et vite rebaptisé «Air Sarko One». À Matignon, on explique l'apparente inversion des rôles (un président en province, un premier ministre dans un sommet international) par «l'agenda surchargé du président», qui se rend en Inde en fin de semaine. «En France, il y a un président et un premier ministre, ils se répartissent le travail», argue un conseiller de Fillon. L'absence de Sarkozy a fro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant