Fillon "n'exclut rien" quant à la présidence de l'UMP

le
3
FILLON "N'EXCLUT RIEN" QUANT À LA PRÉSIDENCE DE L'UMP
FILLON "N'EXCLUT RIEN" QUANT À LA PRÉSIDENCE DE L'UMP

PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre François Fillon, qui ambitionne d'être le candidat de la droite à la présidentielle de 2017, a déclaré mercredi qu'il n'excluait "rien" s'agissant de l'élection à la présidence de l'UMP à l'automne.

Le député de Paris a été investi mardi par le bureau politique de l'UMP aux côtés d'Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin pour succéder à Jean-François Copé, emporté par l'affaire Bygmalion, et assurer la direction provisoire du mouvement jusqu'à un congrès extraordinaire où sera désigné le nouveau président, au plus tard en novembre.

Candidat déclaré à la primaire d'investiture à droite pour la présidentielle de 2017, François Fillon n'envisageait pas à ce stade de briguer la présidence de l'UMP, précisaient récemment des proches.

Cette option paraît désormais sur la table, alors que la compétition interne s'accélère avec le retour annoncé de Nicolas Sarkozy.

Prié de dire s'il briguerait la présidence du parti à l'automne, à l'instar d'Hervé Mariton ou Bruno Le Maire, François Fillon a répondu sur Europe 1 : "Je n'exclus rien, mais je ne prendrai pas de décision aujourd'hui".

"Ce n'est pas une question qui est encore d'actualité, on verra ça", a-t-il dit. "Ce n'est pas le sujet pour l'instant, chaque chose en son temps".

La priorité, a-t-il souligné, est la réalisation d'un audit financier à l'UMP pour faire toute la lumière sur la gestion du parti sous le mandat de Jean-François Copé et d'organiser le congrès dans des conditions "exemplaires".

"Après, je prendrai ma décision s'agissant de cette candidature ou pas", a expliqué François Fillon.

Quant à l'hypothèse d'une candidature de Nicolas Sarkozy, son ancien Premier ministre la prend d'ores et déjà en compte :

"Tout militant à jour de cotisation peut être candidat à la présidence de l'UMP, ce sera une compétition".

(Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le mercredi 11 juin 2014 à 10:28

    cette langue de bois politique , signe d'indécision et , de flottement et d'absence de vision et de projet , est vraiment pénible . Mieux vaut la boucler !

  • M3121282 le mercredi 11 juin 2014 à 10:12

    peut-être que oui, peut-être que non, enfin j'saispas !

  • M4189758 le mercredi 11 juin 2014 à 09:25

    JPi - Même de partir de l'Ultra Mauvais Parti ?