Fillon-Jouyet, les secrets d'un déjeuner piégé

le
3
François Fillon, Jean-Pierre Jouyet et Nicolas Sarkozy, trois amis.
François Fillon, Jean-Pierre Jouyet et Nicolas Sarkozy, trois amis.

Jean-Pierre Jouyet et François Fillon divergent sur à peu près tous les points. Le déjeuner qui fait aujourd'hui l'objet du scandale a eu lieu le 24 juin au Pavillon Ledoyen, à deux pas du palais de l'Élysée, dans un salon privé. Néanmoins, la rencontre n'a pas le caractère d'un secret absolu dans la mesure où les trois protagonistes sont entrés et sortis par la grande porte au vu et au su de la clientèle. En effet, ils étaient trois. Antoine Gosset-Grainville, l'ancien directeur adjoint du cabinet de François Fillon à Matignon, qui est aussi un ami de Jean-Pierre Jouyet, a joué les intermédiaires pour monter ce déjeuner. Qui prend l'initiative d'une telle rencontre ? Selon Le Monde, Jouyet prétend que c'est Fillon qui charge Gosset-Grainville de monter la rencontre. Fillon et Gosset-Grainville affirment le contraire. Selon nos informations, le secrétariat de Jean-Pierre Jouyet a pris l'initiative de contacter le secrétariat d'Antoine Gosset-Grainville pour demander d'organiser un déjeuner à trois. Rappelons que les trois hommes ont participé à l'aventure du gouvernement Fillon I et II, puisque Jean-Pierre Jouyet, ami de trente ans de François Hollande, avait accepté d'être secrétaire d'État aux Affaires européennes de Fillon entre mai 2007 et décembre 2008. C'est d'ailleurs la seule période de brouille connue entre Jouyet et Hollande, qui n'avait pas apprécié cette "trahison"... Passons. Jouyet se dédie et plante...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 10 nov 2014 à 09:05

    Et on voudrait grandir l'engagement politique!!!! , C'EST UN GRAND COUP DE BALAI QU'IL FAUT.Mr le PRÉSIDENT HOLLANDE LE VERS EST DANS LE FRUIT, TA DÉMOCRATIE POUR/RIT

  • M8252219 le lundi 10 nov 2014 à 08:41

    GRIBOUILLE COMME CONSEILLER DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.Ça devient lamentable

  • Spartaku le lundi 10 nov 2014 à 06:01

    Je suis de gauche , je n'ai aucune raison de défendre Fillon mais je n'arrive pas à faire confiance à un personnage qui passe d'un camp à un autre par opportunisme ... Je préfère un honnête droi t os à un charlot du PS comme Jouyet qui trahit ses amis comme un pu-te change de partenaire !