Fillon : «Hollande conduit le pays à la catastrophe»

le
0
INTERVIEW - «Le quinquennat est en miettes, brisé comme les espoirs» des électeurs de François Hollande. Un an après la présidentielle, François Fillon dresse un sombre bilan de l'action du chef de l'État.

Vous réclamiez un minimum d'union nationale. 78 % des Français sont favorables à la constitution d'un gouvernement d'union nationale. Cela va-t-il dans votre sens?

François Fillon - Pour moi, l'union nationale ce n'est pas un gouvernement de la IVe République! Quand j'évoque l'union nationale, je veux parler de la mobilisation de la nation autour d'un projet de redressement et en aucun cas des calculs d'appareils ni des ambitions personnelles.

A quelles conditions cette union nationale?

La condition serait un renversement de politique. Si le chef de l'Etat propose un projet de redressement national, basé sur un retour de la compétitivité française, s'il consacre la totalité de ses efforts à obtenir de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant