Fillon «fier» du rôle de la France

le
0
Les soldats français quitteront le pays une fois que la démocratie y sera garantie, a expliqué mardi le premier ministre, qui, face aux critiques, a assuré que les forces françaises n'étaient pas impliquées dans l'arrestation de Laurent Gbagbo

Un premier ministre «fier» de son pays. François Fillon a souhaité faire taire les polémiques mardi en clarifiant le rôle joué par la France dans l'arrestation de Laurent Gbagbo survenue la veille dans sa résidence d'Abidjan. «Le comportement des forces françaises a été exemplaire (...) Pas un seul soldat français n'a mis les pieds dans la résidence», a-t-il assuré à l'occasion des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

L'avenir des soldats français présents sur place est clair : ils devront quitter le pays une fois la situation stabilisée, a-t-il poursuivi. «La force Licorne, qui est présente en Côte d'Ivoire depuis 2002, n'a pas vocation à rester en Côte d'Ivoire maintenant que la démocratie va s'installer et que le résultat des urnes est respecté», a expliqué le premier ministre. «Les forces françaises devront quitter la Côte d'Ivoire dès que la sécurité sera suffisante, en particulier pour nos ressortissants à Abidjan».

Un mess...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant