Fillon et le FN : Raffarin tire la sonnette d'alarme

le
5
Fillon et le FN : Raffarin tire la sonnette d'alarme
Fillon et le FN : Raffarin tire la sonnette d'alarme

Réputé modéré, François Fillon n'en finit plus de faire des vagues depuis ses déclarations sur la stratégie à adopter en cas de duels PS-FN aux municipales. En déplacement à Nice (Alpes-Maritimes) vendredi, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a de nouveau exclu toute alliance avec le Front national lors des municipales, mais tendu la main à ses électeurs. Celui qui vise la présidentielle en 2017 renvoie une nouvelle fois dos à dos le PS et le FN en matière de «sectarisme». Ce samedi, le Front national fait mine de ne pas se soucier de ses déclarations. A l'UMP, Jean-Pierre Raffarin, ancien chef du gouvernement de Jacques Chirac, est sorti cet après-midi du silence via Twitter en lançant : «Alerte rouge». Tour d'horizon des réactions. Quand à Jean-Louis Borloo, le président de l'UDI constate que «l'UMP comme incarnation de la droite et du centre est morte cette semaine».

Le Pen raille «le tête à queue» de Fillon

Le parti d'extrême droite joue la carte de l'indifférence. «Il est dans une tactique interne de combat avec M. Copé, ça m'intéresse assez peu. Objectivement, les électeurs de l'UMP comme ceux du PS en ont soupé de consignes de vote données par leurs élites», a confié sur iTélé Marine Le Pen, peu avant l'ouverture des universités d'été de son parti. La numéro un frontiste n'a pu s'empêcher de railler la nouvelle stratégie de François Fillon qui défendait jusqu'à récemment l'idée d'un front républicain contre les candidats FN. «Je l'ai entendu pendant de nombreuses années tenir un discours radicalement différent. Il fait de la course automobile, on appelle ça un tête à queue.»

Le vice-président du Front national Louis Aliot a adopté sur BFMTV la même posture que Marine Le Pen. «Je ne sais pas ce que veut M. Fillon qui oscille d'un côté à l'autre, je ne sais pas ce qu'il a derrière la tête. Je pense qu'il est en campagne interne au sein de l'UMP et qu'il est en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le samedi 14 sept 2013 à 19:18

    et une rafarinade de plus !!! il ne manque plus que la reaction de roselyne bachelot et pi cé tout !!

  • nebraska le samedi 14 sept 2013 à 17:46

    LOL c'est qui Raffarin ??? Qu'elle est l'andouille qui a secoué son bloc de glace ???

  • LeRaleur le samedi 14 sept 2013 à 17:12

    Raffarin de Tarascon.

  • LeRaleur le samedi 14 sept 2013 à 15:52

    Pendant 35 ans la France s'est faite entuber par l'U*M*P*S, il est temps de changer pour voir si c'est mieux. Après tout le monde pourra discuter en connaissance de cause.

  • M8252219 le samedi 14 sept 2013 à 11:39

    Normal que le FN se développe, c'est toujours quand les socialistes sont au pouvoir, copains coquins.