Fillon et Copé jouent l'apaisement

le
0
Le premier ministre et le patron de l'UMP déjeuneront ensemble le 6 mai, jour anniversaire de l'élection de Sarkozy.

Enterrer la hache de guerre. À couteaux tirés depuis que Jean-François Copé a accusé François Fillon de ne «pas jouer collectif », le 28 mars sur Canal +, le premier ministre et le patron de l'UMP veulent calmer le jeu. En marge d'une rencontre avec le président, jeudi à l'Élysée, Fillon et Copé se sont longuement parlé. Ils ont décidé de déjeuner en tête à tête le 6 mai, jour anniversaire de l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Élysée. Pas à Matignon mais dans un restaurant parisien, afin de mettre en scène cette «réconciliation ». «Le fil a été renoué, confirme un proche de Copé. Ils ont le souci d'aller dans le même sens. Il faut se serrer les coudes. » «François Fillon n'est pas un boudeur, renchérit un conseiller du premier ministre. Son premier souci est l'unité du mouvement.»

Nicolas Sarkozy, qui a organisé cette confrontation en maintenant François Fillon à Matignon tout en nommant Jean-François Copé à l'UMP, a atteint son objec

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant