Fillon et Copé à l'unisson dans l'hémicycle pour fustiger le PS.

le
0

Le Premier ministre François Fillon, en réponse à une question du patron de l'UMP Jean-François Copé, a de nouveau dénoncé, mardi 17 janvier à l'Assemblée, la réaction de la gauche à la dégradation de la note de la France, la qualifiant de "petit tsunami médiatique" "indécent" et "déplacé". Durée: 01:12

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant