Fillon en champion des valeurs du centre au sein de l'UMP 

le
0
Au lendemain de l'annonce de Jean-Louis Borloo, François Fillon a lancé un vibrant appel aux centristes, vendredi, lors d'une réunion militante à Vitré (Ille-et-Vilaine)

Attention, danger ! Profitant d'un déplacement sur les terres du centriste Pierre Méhaignerie, le premier ministre a mis en garde contre les risques d'un éclatement de la majorité, pour 2012 : «Le nombre de nos adversaires nous interdit de multiplier les candidatures aux présidentielles, nous interdit de fractionner l'UMP au gré de nos sensibilités, a-t-il lancé. L'unité n'est pas une option, elle est une nécessité vitale.»

Fillon a rappelé que l'UMP avait été créée pour «l'efficacité électorale» et éviter les «divisions» de courants. Lesquelles, a-t-il ajouté, «nous ont épuisés, meurtris, éloignés de nos électeurs qui n'en pouvaient plus des déchirements de la droite et du centre». «Faisons en sorte que les sensibilités radicale ou centriste vivent au sein de la majorité, car ce n'est pas en affaiblissant l'UMP que nous gagnerons ensemble.» «Quels progrès y aurait-il à se replier chacun dans sa case : les républicains, les humani

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant