Fillon demande à Copé des garanties d'«équité»

le
0
Entre le «pré-candidat» et «l'éventuel compétiteur», probables rivaux pour emporter la tête de l'UMP, les sujets qui fâchent ne manquent pas.

Combien de photos montrant Jean-François Copé ont-elles été publiées dans le numéro de juin du magazine de L'Union, le mensuel de l'UMP? La question peut paraître frivole, mais elle fait partie des sujets qui fâchent dans l'équipe Fillon. L'ex-premier ministre ne s'abaisse pas à polémiquer lui-même avec celui qu'il appelle «l'éventuel compétiteur», mais ses soutiens s'en chargent. Lundi, sur France 2, Laurent Wauquiez a expliqué qu'il ne devait pas y avoir de «moyens du parti qui servent à souhaiter joyeux anniversaire à tel ou tel militant». Réponse de Jean-François Copé, mercredi: «Ce système est en place depuis un an et demi, ce n'est peut-être pas nécessaire de le changer.»

Le «système», un logiciel de relation clientèle, a été acheté par Xavier Bertrand, qui l'a baptisé «Base pop», pour «populaire». Bertrand, supposé proche de Fillon, semble prendre ses distances depuis son échec à la présidence du groupe UMP de l'Assemblée. Et qui se g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant