Fillon décline son «projet de redressement national»

le
0
L'ex-premier ministre était en campagne mercredi en Essonne.

Meetings, déclarations de soutien, bataille des parrainages... La campagne pour la présidence de l'UMP est lancée depuis plusieurs semaines. Elle ne débutera pourtant officiellement que vendredi, avec la validation des candidatures de François Fillon et Jean-François Copé. Les candidats n'ont pas attendu cette «formalité» pour poursuivre leur tour de France respectif. Jean-François Copé tenait mercredi soir une réunion publique à Caluire (Rhône). François Fillon, lui, est allé décorer le maire de Courcouronnes, Stéphane Beaudet, des insignes de chevalier de l'ordre du Mérite avant d'aller à la rencontre des militants à Corbeil-Essonnes.

Reconstruire le pacte national

«Une rencontre et une discussion ouverte comme il en sera organisé pour Jean-François Copé dans les mêmes lieux et les mêmes conditions», précise l'ex-ministre Georges Tron, animateur d'une soirée à laquelle se sont joints Valérie Pécresse et Éric Ciotti, les lieutenants du candidat, G

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant