Fillon critique le bilan de Copé à l'UMP

le
0
L'ancien premier ministre brigue officiellement la présidence du parti.

Jean-François Copé n'a jamais caché qu'il souhaitait poursuivre son travail à la tête de l'UMP.D'autres ont posé des marques, au cas où, à l'instar de Bruno Le Maire, François Baroin ou Xavier Bertrand. Mais c'est François Fillon qui a dégainé le premier. Samedi en début de soirée, l'ex-premier ministre a officialisé sa candidature à la tête du parti par un message sur son compte Twitter: «Mon devoir est de rassembler toutes les familles de la droite et du centre. Je suis candidat à la présidence de l'UMP!»

De Valérie Pécresse à Laurent Wauquiez, les appels de ses soutiens et les annonces de ralliement préparaient le terrain depuis une dizaine de jours. Mais, au-delà de son premier cercle, un doute subsistait: allait-il passer le Rubicon? Pour Laurent Wauquiez, le choix de François Fillon de se présenter aujourd'hui est «instinctif». «Le calendrier suivi par Fillon est très sarkozyste: quand une décision est prise, il ne faut pas attendre pour l'ass

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant