Fillon/Copé : la tension s'apaise à moitié

le
0
Malgré les accrocs entre le premier ministre et le patron de l'UMP, un accord a été trouvé sur la fédération parisienne.

Accablés. Les propos de Jean-François Copé rapportés mardi par lenouvelobs.com (mais démentis par l'intéressé) ont une nouvelle fois exaspéré François Fillon et ses proches. Selon le site de l'hebdomadaire, le secrétaire général de l'UMP tire à boulets rouges sur le premier ministre. Dès mardi soir, Copé a laissé un message sur le répondeur de Fillon, pour lui assurer qu'il n'avait jamais tenu ces propos. Matignon a pris acte de ce démenti. «Copé dit qu'il ne l'a pas dit. Dont acte», indique un conseiller.

Mais dans l'entourage du premier ministre, personne n'est dupe. «On sait bien que Copé a tenu ces propos !», s'agace un élu parisien. «Chaque semaine, il y a une nouvelle attaque, soupire le député Étienne Pinte. Copé n'arrive pas à se maîtriser. Quels que soient les demandes du président et les déjeuners de réconciliation, il continue ! Il se rend compte qu'il y a un "gap" entre Fillon, son brio et son aura, et lui. Ça l'agace.» Mü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant