Fillon cible les tenants de la démondialisation

le
0
Depuis l'Asie, où il est en déplacement officiel jusqu'à dimanche, le premier ministre dénonce «les propositions laxistes ou populistes» de l'opposition.

Un véritable discours de campagne. Devant les Français du Cambodge réunis dans un vaste salon de l'hôtel Sofitel de Phnom Penh, le premier ministre a lancé samedi une violente charge contre la gauche, sans jamais la nommer : «Ceux qui font croire que l'idée que l'on pourrait 'démondialiser' l'Histoire et se ménager le confort d'une politique solitaire, sans contrainte extérieure, entretiennent une illusion dangereuse», a-t-il lancé, alors que certaines voix s'élèvent au PS ou chez les Verts notamment pour appeler à une conversion écologique et sociale du système productif. «La mondialisation est un fait, pas une hypothèse», a asséné François Fillon, profitant de l'occasion pour peaufiner son profil de responsable politique «lucide» qui dit la «vérité» aux Français.

«Vous qui vivez dans ce continent asiatique, vous savez ce que signifie la mondialisation et (...) les bouleversements qu'elle entraine avec elle», a-t-il ajouté devant un public que l'UMP a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant