Fillon, «candidat de tous les quartiers»

le
0
L'ex-premier ministre a défendu lundi son «pacte national» dans le «93».

Avenue Jean-Jaurès, Les Pavillons-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Directeur de campagne de François Fillon pour la présidence de l'UMP, Éric Ciotti esquisse un petit sourire devant la salle Mozart, où étaient attendus ce lundi soir plusieurs centaines de militants séquanodionysiens. «Qui a dit que François Fillon était seulement le candidat des beaux quartiers?» demande avec malice le député des Alpes-Maritimes.

Sa question n'est pas anodine. Et renvoie aux piques des amis du secrétaire général sortant de l'UMP, Jean-François Copé, lui-même candidat à la présidence du parti, qui ont qualifié à plusieurs reprises l'ex-premier ministre de «candidat des beaux quartiers». Ce que dément naturellement Éric Ciotti, qui en veut donc pour preuve ce déplacement dans le «93»: «François Fillon est le candidat de tous les quartiers», affirme-t-il, en arrivant à la mairie des Pavillons-sous-Bois, à l'invitation du sénateur maire Philippe Dallier, pour un «pot» a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant